Le nouvel Institut d’Études Politiques (IEP) ouvrira ses portes en septembre 2023 à Fontainebleau. Ce nouvel IEP viendra s’ajouter au 10 déjà existants et accueillera 75 étudiants.

Pourquoi créer un nouvel IEP ?

Le dernier né de la famille Sciences Po s’implantera dans les locaux de l’école internationale d’études politiques, créée en 2019 par l’UPEC (Université Paris-Est-Créteil) et située à Fontainebleau en Seine-et-Marne. Si le ministère de l’enseignement supérieur a décidé de grossir les rangs des 10 Sciences Po déjà en place (Paris, Saint-Germain-en-Laye, Strasbourg, Lyon, Lille, Aix-en-Provence, Rennes, Toulouse, Bordeaux, Grenoble), c’est pour répondre à une demande de plus en plus importante de la part des nouveaux bacheliers. En effet, en 2022, ce sont plus de 10 000 lycéens qui ont tenté leur chance au concours commun des sept IEP de province pour seulement 1 140 places. La sélection est de fait très rude et les Instituts sont contraints de refuser des candidats qui pourtant avaient le profil pour suivre des études en Sciences Politiques. Pour pallier ces nombreuses déceptions, ce nouvel IEP a donc été créé ; même si le nombre de places sera, au début, assez limité.

Le nouvel Institut de d’Études Politiques critiqué

La création de ce nouvel Institut ne fait pas l’unanimité. C’est le cas du syndicat Snesup-Fsu qui s’inquiète de la privatisation éventuelle de l’accès aux études de Sciences Politiques du fait de la formation payante, de 0 à 4 000 euros en fonction des revenus des familles, ce qui va défavoriser les classes moyennes. Par ailleurs, ce même syndicat alerte sur le manque de ressources humaines : les professeurs-chercheurs enseignant les Sciences Politiques ne sont pas nombreux en raison de la spécificité des études. Ceux déjà en poste à l’UPEC au sein de l’UFR de Sciences Politiques vont être invités à exercer dans ce nouvel institut, au détriment donc de l’université voisine. Enfin, la problématique de la concurrence entre les Sciences Po a été avancée, notamment par l’IEP de Saint-Germain-en-Laye dans l’académie de Versailles. Sciences Po Fontainebleau se défend en avançant au contraire la carte de l’équilibre et de l’égalité de l’aménagement du territoire en Île-de-France.

IEP Fontainebleau : une identité propre

Si les programmes sont globalement similaires dans chaque IEP, les Instituts ont tout de même une identité propre, une spécialité. C’est par ailleurs une information à prendre en compte, présente dans les classements des IEP, lorsque l’on choisit son école. Ainsi, Sciences Po Fontainebleau se démarquera des autres IEP en proposant des enseignements en sciences humaines et sciences exactes, avec des cours de Biologie ou encore d’Informatique. Ces matières seront abordées sous un angle politique et auront pour objectif de traiter des enjeux sanitaires, climatiques et diplomatiques.

Comment intégrer le nouvel IEP Fontainebleau ?

Le nouvel Institut ne fera pas partie du réseau Sciences Po et donc ne sera pas accessible avec le concours commun des IEP. Son mode de recrutement se rapprochera davantage de celui de Paris, Grenoble ou Bordeaux : un dossier Parcoursup et un oral d’admission. Les candidats devront aussi obligatoirement suivre une spécialité dite « humaniste » (HGGSP, HLP, une langue ou encore SES) et une spécialité scientifique en Terminale. Intégrer Sciences Po, par le biais du concours ou de Parcoursup, est un projet ambitieux tant les places sont chères. Pour mener à bien ce projet et mettre toutes les chances de son côté, il est essentiel d’être accompagné durant son lycée, grâce à des préparations de qualité comme celles proposées par Cours Thalès.

Pourquoi IEP Fontainebleau et pas Sciences Po Fontainebleau ?

Le statut d’IEP (Instituts d’Études Politiques) a été accordé à Fontainebleau par l’État, mais pas la marque Sciences Po. En effet l’IEP de Paris, qui possède cette dernière, n’a pas donné son accord. Comment expliquer cela ? La raison principale serait la trop grande différence entre les cursus proposés : un cycle bien défini pour Sciences Po avec 2 années générales, 1 année à l’étranger puis 2 années de spécialités ; et à l’opposé à L’IEP de Fontainebleau : 3 années de licence et 2 années de Master. Les premiers étudiants feront leur rentrée en septembre 2023, et se verront dispenser des cours de qualité notamment en sciences humaines et sciences exactes. 

The post Le onzième Sciences Po sera à Fontainebleau first appeared on Cours Thalès.

Generated by Feedzy