Quel est le profil type de l’étudiant à Sciences Po en 2023 ? Avec les années, celui-ci évolue, même si le niveau n’en reste pas moins très élevé. Cette exigence ne freine pas les candidats, qui sont environ 20 000 à postuler par an, dont la moitié se concentre à la capitale, pour l’institut le plus prestigieux de Sciences Po Paris. En réalité, cette formation attire de plus en plus de candidats chaque année et certains la considèrent même comme étant « à la mode ». Pourtant, ces études politiques ne sont pas faites pour tout le monde, elles nécessitent de répondre à quelques critères bien précis.

Un dossier scolaire remarquable

Sciences Po exige un niveau particulièrement élevé. En 2022, plus de 60% des admis venaient d’obtenir la mention très bien au Baccalauréat et plus de 15% l’avaient décroché avec les félicitations du jury, ce qui n’est pas négligeable. Ces profils sont largement priorisés pour intégrer l’un des onze IEP de France, en particulier celui de Paris, dont l’enseignement délivré est considéré comme l’excellence. Les chiffres parlent d’eux-même, puisque, toujours en 2022, la moyenne au Baccalauréat pour les admis était de 16,89. En 2020, 94% des bacheliers admis à Sciences Po ont également obtenu la mention très bien. Cette année si singulière avait effectivement enregistré des résultats relativement élevés en raison des aménagements liés à la crise sanitaire, mais pour autant ce chiffre n’a pas tellement baissé.

Le dossier scolaire attendu est celui d’un très bon élève, surtout en Histoire-Géographie, en Sciences Sociales et Politiques et en Langues étrangères, soit Anglais, Allemand ou Espagnol. La plupart des admis sont des élèves ayant des moyennes oscillant entre 17 et 19 dans ces disciplines. Les résultats en Français et en Philosophie sont également très importants et peuvent faire toute la différence. En tant qu’élève de Terminale souhaitant intégrer un IEP, votre parcours au lycée sera déterminant. Les recruteurs s’appuient à la fois sur vos bulletins de la Première à la Terminale, sur vos résultats au Baccalauréat et sur votre motivation, que vous pouvez formuler grâce à Parcoursup dans le projet de formation motivé.

Le dossier scolaire idéal pour être accepté à Sciences Po, au-delà d’excellents résultats, est le suivant : posséder un fort intérêt pour les sciences humaines et sociales, l’actualité française et internationale, avoir une culture générale solide, de bonnes qualités rédactionnelles et oratoires, faire preuve d’un esprit critique et d’une réflexion poussée. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse ; l’école attend surtout de vous que vous ayez une personnalité et des convictions.

Des étudiants curieux et engagés

Le taux d’étudiants issus de classes favorisées est passé de 81,5% en 1998 à 70% en 2022 ; le taux d’étudiants issus de classes ouvrières est quant à lui passé de 3% à 14%, pour ces mêmes années. Bien que les classes sociales puissent opposer radicalement les élèves entre eux, l’intérêt pour Sciences Po les pousse à avoir le point commun d’être un citoyen engagé, notamment pour des causes sociales et environnementales. La plupart de ces étudiants sont des personnes curieuses avec des valeurs profondes, qui sont également des critères de sélection au concours commun. Nous constatons cela grâce aux étudiants à Sciences Po en 2022 :

36% sont engagés au sein d’une association humanitaire ou caritative
16% sont engagés au sein d’une association de défense de l’environnement
14% sont engagés au sein d’une association pour le droit des femmes
8% sont engagés au sein d’une association pour les droits LGBTQ+

Peu importe le choix de l’association, chacun de ces étudiants a à cœur la notion d’investissement.

Vers un élargissement des profils

Ce profil d’étudiant au niveau excellent, actif et engagé dans la vie civile ne cesse tout de même de s’élargir. Jusqu’en 2013, seuls les résultats importaient ; le concours avait donc été revu de manière à laisser plus de place à la personnalité de l’étudiant.

L’année 2022 permet quant à elle de constater une ouverture vis-à-vis de la place des boursiers. L’IEP d’Aix-en-Provence est celui qui comptabilise le plus de boursiers, avec un taux de 16% des néo-bacheliers boursiers de l’enseignement secondaire. Les IEP de Bordeaux et de Paris le suivent de près avec un taux à 14%. Néanmoins, deux campus de la capitale sont au-dessus, avec un chiffre de 19% expliqué par le programme « Conventions Éducation Prioritaire » grâce auquel 200 établissements localisés dans des zones défavorisées permettent aux lycéens de suivre des ateliers dédiés à l’enseignement supérieur.

Une évolution a également été constatée du côté des lycées d’origine, l’IEP de Saint-Germain-en-Laye comptabilise 44% d’admis issus de la même académie et 39% pour celui de Lyon. Ces chiffres sont remarquables lorsque nous les comparons à l’IEP de Paris qui n’en compte que 6%.

Si la réputation d’excellence de Sciences Po est toujours valable et tient à se maintenir, le profil de ses étudiants évolue tout de même légèrement au fil des années, influencé par les changements sociétaux et environnementaux qui gravitent inévitablement tout autour d’eux.

The post Quel est le profil des étudiants de Sciences Po ? first appeared on Cours Thalès.

Generated by Feedzy