Ce projet international et interdisciplinaire a pour but la sauvegarde et la valorisation de l’oeuvre d’Elisa Chimenti (Naples 1883-Tanger 1969), écrivaine, journaliste, pédagogue, anthropologue, d’origines italiennes, Elisa Chimenti a vécu presque toute sa vie au Maroc, se vouant au dialogue entre les cultures, les langues et les religions, à travers l’enseignement aussi bien que l’écriture. Femme d’un savoir immense, allant de l’histoire à la littérature, de l’anthropologie à la philosophie, elle maîtrise une dizaine de langues et plusieurs dialectes maghrébins. Très sensible à la religion musulmane dans une visée anticolonialiste, elle s’intéresse aux croyances du Maroc préislamique et connait profondément les textes des trois religions monothéistes qui cohabitaient alors pacifiquement dans le pays.

Le désir de faire connaître le Maroc, notamment les traditions de la ville internationale et méditerranéenne de Tanger, résultat du métissage entre les cultures berbère, maghrébines, de l’Afrique, du Moyen Orient et de l’Europe, est au coeur de son oeuvre. Elle consacre une attention particulière au patrimoine poétique et culturel oral élaboré dans les milieux féminins marocains.

L’objectif du projet est la recherche et l’édition numérique et imprimée d’une partie de ses inédits, conservés auprès de la Fondation Méditerranéenne Elisa Chimenti (Tanger) https://www.elisachimenti.org/. Ses Archives comptent plus de 30 ouvrages inédits (romans, recueils de poèmes et de contes, essais, environs 5000 p.).

Generated by Feedzy