En France, après le premier confinement de mars/avril 2020, la presse française et certaines études statistiques ont mis en évidence une augmentation des violences intrafamiliales, commises sur les femmes et les enfants. Comment expliquer cette supposée recrudescence ? En s’appuyant sur une recherche menée sur la construction des liens familiaux dans des familles situées dans les fractions les plus basses des classes populaires, la sociologue Vanessa Stettinger présentera dans cette communication différentes formes de violences observées entre parents et enfants au sein de ces familles dans l’objectif d’apporter quelques éléments de compréhension concernant ces chiffres.

Avec la participation de Vanessa Stettinger, maîtresse de conférences en sociologie à l’Université de Lille. Elle mène ses recherches au Centre de Recherches « Individus, Épreuves, Sociétés » (CeRIES). Ses travaux portent sur la pauvreté des familles et des enfants et leur prise en charge institutionnelle.

Cette rencontre est organisée par la MESHS en  partenariat avec le CHU de Lille dans le cadre de sa programmation culturelle 2022-2023 (consulter le programme).

 

 

 

date : lundi 22 mai 2023, 12h30-14h 🌐

Generated by Feedzy