Ce projet vise, en analysant les modes de communication interpersonnelle, à améliorer l’accompagnement de la personne souffrant de la maladie d’Alzheimer et faciliter les interactions avec son entourage. Il repose sur une équipe pluridisciplinaire européenne réunissant les compétences complémentaires de chercheurs et de praticiens en psychologie (cognitive, neuropsychologique, sociale), en linguistique et en clinique (gériatrie, neuropsychiatrie, orthophonie).

Cette équipe a pour tâche de développer les relations entre les différents acteurs (les malades, personnels soignants et proches) sur un nouveau mode de pratique de soins spécifiquement adapté à la communication avec les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer. Elle privilégie une approche intégrative qui se fonde sur les fonctions des comportements verbaux et non verbaux dans la communication. L’originalité de son projet est de mettre la personne atteinte d’une maladie d’Alzheimer dans une situation écologique de communication interpersonnelle, et d’étudier, sur la base de vidéos, l’articulation, la compensation et la coordination des registres verbaux et non verbaux.

Activités prévues en 2009.

Deux ateliers de travail d’une journée sont prévus en 2009.  Le  premier aura lieu au cours du premier trimestre et le second, au cours du troisième trimestre 2009.  Parallèlement, un travail préliminaire sera réalisé afin de mettre au point les supports  de communication avec les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer. Une plate-forme d’échange de documents sera également mise en place.

Generated by Feedzy