La recherche « LettresCamps2 » s’inscrit dans la continuité de la recherche-pilote « LettresCamps » qui a démarrée en mai 2022. La recherche-pilote « LettresCamps » a consisté en l’étude des fonctions de l’écriture des lettres d’internés juifs dans le camp de Compiègne et le camp de Drancy pendant la seconde guerre mondiale. Elle a permis d’explorer le contenu des boîtes et d’élaborer des méthodologies adaptées à ce type d’étude. Grâce au travail interdisciplinaire, les chercheurs ont pu construire un outil d’analyse de lettres qui a permis l’étude systématique du corpus. La présente étude « LettresCamps2 » qui est un prolongement de l’étude « LettresCamps » a comme objectifs : a. l’étude des fonctions de l’écriture de ces lettres dans ce contexte précis d’internement. Pour ce faire, nous allons nous appuyer sur un corpus plus large en incluant des lettres des camps en France (camps du Loiret, Pithiviers, Beaune la Rolande, Gurs, Mérignac, Rivesaltes), des camps en Allemagne et en Pologne ainsi que des ghettos en Grèce. Cela nous permettra d’avoir une vue plus large sur le contenu des lettres au niveau national et international. Ces lettres seront soumises à une analyse thématique en prenant appui sur la méthode d’analyse qualitative IPSE approach dont la pertinence dans ce type d’étude a été soulignée par les résultats de notre recherche pilote. Ces lettres seront analysées également grâce à l’outil d’analyse thématique et formelle qui a été créé par notre équipe lors de la phase pilote. b. l’étude de la fonction que ces lettres ont acquises au fil des années pour les descendants des internés. Le deuxième objectif consiste en l’étude du rôle de « l’objet-lettre » dans l’élaboration du traumatisme inter et transgénérationnel à travers l’étude de la fonction que ces lettres ont acquise au fil des années pour les proches et les descendants des internés. La lettre sera étudiée au-delà de ses aspects statiques (fonctions spécifiques, support, matériel, écriture, contenu et forme). Elle sera appréhendée dans une dynamique temporelle à travers le lien entre présent et passé, trace matérielle et trace psychique. Afin d’étudier cette problématique, les psychologues cliniciens de l’équipe rencontreront 50 descendants d’internés juifs ayant confié les lettres envoyées par leurs proches aux différents sites mémoriels. Deux rencontres avec les familles auront lieu au sein des sites mémoriels auxquels elles ont confié leurs lettres.

Generated by Feedzy