Le réseau HERA (Humanities in the European Research Area) lance un nouveau programme de recherche conjoint intitulé « Crisis – Perspectives from the Humanities » (HERA JRP CRISIS). Il invite les consortia transnationaux à déposer des projets de recherche dans le domaine des sciences humaines dans le cadre de ce thème.

Les recherches proposées peuvent s’appuyer sur des idées et des méthodes issues des arts et des sciences humaines au sens large. Bien qu’axés sur les sciences humaines, les consortia peuvent, le cas échéant, faire appel à des contributions provenant d’autres domaines de recherche. 

En lançant le programme HERA JRP CRISIS, les organismes de financement nationaux impliqués souhaitent créer des opportunités pour la recherche transnationale, collaborative et conduite par les sciences humaines, aboutissant à de nouveaux savoirs scientifiques pertinents dans le contexte des défis sociaux, culturels et politiques touchant l’Europe et le monde.

L’objectif de cet appel à projets se décline en quatre points :

Fournir, du point de vue des sciences humaines, de nouvelles connaissances et une nouvelle compréhension des origines, sources et causes des grandes crises philosophiques, culturelles, sociales, économiques, religieuses, politiques et environnementales touchant l’Europe et le monde, par le passé comme de nos jours.
Souligner le rôle complexe joué par les pratiques culturelles et sociales dans l’émergence de réponses aux crises, mais aussi, le cas échéant, dans l’apparition de ces dernières, par le passé comme de nos jours, aidant à comprendre si et dans quelles mesures les traditions culturelles envisagent la notion de crise comme un moment fondamental et déterminant pour la société et les communautés.
Explorer l’impact de la culture dans l’émergence d’une résilience face aux crises. La culture peut non seulement soutenir une réaction aux crises en cours, mais également préparer les sociétés aux menaces et aux opportunités inhérentes aux prochaines crises.
Mettre en lumière les moyens par lesquels les sciences humaines peuvent contribuer à l’escalade ou, de la même manière, à la désescalade et à la résolution de crises.

Les pays participant à l’appel sont les suivants :

Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Irlande, Lettonie, Lituanie, Norvège, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse.

Voir le site de l’appel et consulter les documents

date : jusqu’au jeudi 21 septembre 2023 à 14h 🌐

Generated by Feedzy