L’intention de ce workshop est d’explorer le concept de “vulnérabilité épistémique”, en l’approchant via l’angle des méthodologies, utrement dit, de le construire “par le faire”, pour en explorer le potentiel créateur. Ainsi, le workshop souhaite rassembler des chercheur.se.s, des artistes et des acteur.trice.s du tiers-lieu culturel de la Condition Publique à croiser leurs savoirs théoriques et pratiques, dans un lieu ancré, afin d’inventer un espace de justice épistémique.

 

Programme :

9H30 – Accueil

10H00 – Introduction

10H30 – Lab Deuxième groupe : situation artistique d’écoute à Malakoff

Ema DROUIN, Pauline GUINARD et Anne VOLVEY

11H – Enquête sur les gilets vibrants et l’expérience musicale des personnes sourdes

ou malentendantes

François DEBRUYNE et Juliette DALBAVIE

11H30 – Croisement des savoirs sur la grande pauvreté avec ATD quart Monde

Bruno TARDIEU et Marion CARREL

12H00 – Questions, échanges

12H45 Pause déjeuner

14H – Comment créer un espace de savoirs partagé entre la Condition Publique et son voisinage ?

Ateliers de recherche-création

16H30 – Mise en commun et discussions

17H30 – Performance participative

Clémentine VANLERBERGHE

18H00 – 20H00 – Bar ouvert

Consulter le programme et l’argumentaire

 

Organisation :

Cécile Lavergne, Sequoya Yiaueki, Elodie Réquillart

Université de Lille, STL UMR 8163

Université d’Artois, Textes et Culture, UR 4028

Modalités :

Les inscriptions sont closes.

Contact

 

 

date : mercredi 06 décembre 2023, 09h30-18h 🌐

Generated by Feedzy