Le projet GreDi+ consiste en une édition numérique et une traduction des récits de la légende du pape Grégoire diffusés en Europe durant le Moyen Âge et la Première Modernité. La matière narrative, qui imbrique fiction hagiographique et motif oedipien de l’inceste, a son origine dans un texte français daté vers 1150, la Vie du pape saint Grégoire. Du succès de ce récit témoigne dès la fin du XIIe s. son adaptation en allemand, le Gregorius de Hartmann von Aue, lui-même à la source de plusieurs réécritures latines et allemandes. Les treize témoins manuscrits du Gregorius font l’objet d’une édition numérique en cours hébergée par la Bibliothèque Universitaire de Heidelberg, « Gregorius digital », à laquelle contribuent les membres germanistes du présent projet. L’objectif de « Gregorius Digital + » est d’opérer un changement d’échelle par une approche interdisciplinaire mettant en jeu l’étude des littératures, langues et cultures européennes, les humanités numériques, ainsi que la codicologie et la théologie : en lien étroit avec les services d’appui et les plateformes technologiques de la MESHS, de la MSH Clermont et de la MISHA, une équipe scientifique internationale établira une édition numérique et une traduction des réécritures européennes de la matière, soit vingt-neuf récits en langues vernaculaires et latine. Fondée sur les principes de la science ouverte, cette édition sera assortie d’actions de diffusion à l’attention de la communauté scientifique et d’un public large.

Generated by Feedzy