Sciences Po Paris vient d’annoncer les modalités et les épreuves de son admission pour la session 2024. L’école de la rue Saint-Guillaume est très demandée par les lycéens dans les vœux sur Parcoursup. Cette annonce précoce est l’opportunité pour les plus motivés de commencer dès maintenant à préparer les épreuves. Car s’il s’agit bien d’une compétition, toutes les règles étant déjà connues, c’est à ceux qui auront travaillé le plus en amont que les chances devraient plus facilement sourire.

Comment préparer l’admission à Sciences Po Paris en 2024 ?

L’admissibilité repose sur quatre piliers

1 Les notes obtenues au Baccalauréat restent un élément clé de l’admissibilité. Incluant celles de l’épreuve anticipée de français en fin de Première, c’est une moyenne non pondérée de l’ensemble des notes, y compris celles du contrôle continu, qui sera retenue. Cette première pierre à l’édifice de votre dossier d’admissibilité est notée, comme les trois autres sur 20 points. C’est dire qu’il faut veiller à réussir les épreuves du Bac pour conserver toutes ses chances de pénétrer à l’institut. D’ailleurs, la presque totalité des admissibles des dernières années pouvaient s’enorgueillir d’une mention bien ou très bien.

2 La performance académique et la trajectoire du candidat comptent également pour un quart de la note finale. Vouloir intégrer Sciences Po Paris s’anticipe, puisque cette évaluation repose sur l’analyse du parcours de l’élève de la Seconde à la Terminale. Plus précisément, cette évaluation s’intéresse à tous les paramètres du cursus scolaire :

Les appréciations et commentaires des enseignants comme de la ou du proviseur. e,
Le positionnement de l’élève dans sa classe : quel rang moyen et comment cela a-t-il évolué.
La régularité et l’évolution des résultats.
Est-ce que l’élève a progressé, a-t-il eu des difficultés dont il a triomphé avec persévérance ?
Une vision plus globale du parcours scolaire,
Les activités et centres d’intérêt que le lycéen évoque dans le formulaire d’inscription au concours.

3 Un écrit de motivation. Il s’agit d’expliquer ses motivations et son intérêt pour le choix de Sciences Po Paris, en quoi cela entre dans un projet personnel intellectuel et pédagogique, comment cela s’inscrit à plus long terme dans une vision de carrière professionnelle…

Le candidat doit rédiger un texte répondant à trois questions qui permettent de préciser ses motivations :

Quelle est l’origine de votre intérêt pour les sciences humaines et sociales ? En quoi les contenus et les méthodes d’enseignement délivré au Collège universitaire de Sciences Po répondent-ils à votre projet d’études ? (La longueur du texte doit être de 2500 à 3000 caractères, espaces inclus.)
Le cursus du Collège universitaire de Sciences Po se déploie sur plusieurs campus à travers plusieurs programmes d’études. Précisez les deux choix de programmes que vous souhaitez intégrer, et développez votre intérêt pour chacun (1500 à 2000 caractères).
En vous appuyant sur des exemples concrets tirés de vos activités, expériences ou centres d’intérêts personnels, quels engagements ou projets souhaiteriez-vous poursuivre ou développer dans votre parcours d’étudiant à Sciences Po ? Comment et pourquoi ? (1500 à 2000 caractères).

4 L’essai. Depuis la réforme du Bac et la réorganisation du concours en 2020, Sciences Po Paris avait choisi d’abandonner le principe d’une épreuve écrite, se fondant sur les épreuves de spécialité et sur les essais pour affiner sa sélection.

Il s’agit au cours de ce travail de choisir un sujet parmi les cinq sujets d’essais proposés et de rédiger un texte de 3000 à 4000 caractères. La liste des sujets a déjà été communiquée, ce qui laisse le temps aux candidats de choisir celui pour lequel ils se sentent le plus inspiré et le plus compétent. Voici les cinq thèmes :

La direction de votre lycée examine l’utilisation de l’intelligence artificielle dans le cadre pédagogique. Vous êtes représentant des élèves et devez présenter leur position sur ce sujet : rédigez votre prise de parole.
Lorsque vous réfléchissez aux enjeux climatiques d’aujourd’hui, qu’est-ce qui vous donne de l’espoir et pourquoi ?
Un de vos camarades défend la liberté d’un artiste de tout exprimer à travers son art. Vous engagez la discussion avec lui sous la forme d’un dialogue en illustrant vos propos avec des exemples concrets. Veillez à indiquer le nom des interlocuteurs en lettres capitales au début de chaque réplique.
Vous avez été tiré au sort pour prononcer un discours lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques ou paralympiques de Paris en 2024. Rédigez ce discours.
Une fondation organise un concours dont le prix vous permet de choisir un espace naturel à sauver ou préserver. Présentez votre projet détaillé, en indiquant le lieu choisi ainsi que les actions à mettre en œuvre et leurs coûts.

Les deux écrits, motivation et essais, seront réalisés à domicile et envoyés avec le reste du dossier sur Parcoursup.

L’oral est réservé aux admissibles

Pour les candidats admissibles à Sciences Po Paris 2024, l’épreuve orale représente la dernière étape. Elle a pour but d’évaluer la motivation des candidats pour intégrer l’école, ses facultés à s’exprimer à l’oral et à débattre, ainsi que son attitude face à la critique et à la contradiction.

D’une durée de 20 à 25 minutes, l’oral se déroule en trois phases :

Une présentation du candidat
Un commentaire d’image,
L’exposé des motivations du candidat.

L’admission à Sciences Po Paris se prépare très en avance

Comme l’ensemble du parcours scolaire de la Seconde à la Terminale est pris en compte dans le dossier, on ne peut qu’inciter les élèves ambitionnant de poursuivre leurs études à l’institut de rechercher l’excellence dès la Seconde. Voici quelques conseils pour maximiser vos chances de bien réussir vos essais.

Pas de ChatGPT ni de plagiat

L’établissement le précise explicitement : un texte préparé à l’aide d’un outil d’intelligence artificielle ou plagié est reconnaissable. Si les examinateurs constatent ce qui s’apparente à une tricherie, ils sanctionnent le candidat. Celui-ci risque ainsi d’obtenir un 0 au texte concerné. Les candidats doivent savoir produire un texte de leur propre et seule composition.

Réfléchir en puisant dans ses connaissances et ses affinités

Les deux épreuves écrites demandent de bonnes capacités de réflexion.

Le texte de motivation exige des réponses personnelles, expliquant de manière convaincante pourquoi l’élève candidate, ce qui dans son parcours l’a poussé à le faire et en quoi cela entre en résonance avec sa vision du monde. Il est fortement conseillé au candidat d’effectuer avant la fin 2023 ou au plus tard au tout début 2024, un passage en revue de tous les éléments qui le poussent à présenter le concours.

Il faut éviter les faux arguments : parce que je suis un bon élève, pour faire carrière, pour faire comme les autres, etc. L’exigence est ici la sincérité et la force de conviction. Procéder en trois étapes peut aider :

Faire une liste exhaustive de tous les arguments possibles qui peuvent pousser un élève à candidater ;
Bien réfléchir pour éliminer tous les éléments qui ne sont pas en phase avec le parcours de l’élève et ne garder qu’une dizaine d’arguments « forts ».
Pour chacun des arguments conservés, commencer à développer, en mettant face à chacun d’eux des éléments personnels.

Une fois cet exercice, plus compliqué qu’il n’y paraît, effectué, il reste à structurer les textes et à les rédiger.

Pour l’épreuve d’essais, la première étape est de bien comprendre chacun des cinq sujets, pour procéder par élimination. Avec lequel l’élève se sent-il le moins à l’aise ? Sur lequel pense-t-il disposer de peu de matière pour développer le sujet avec suffisamment de densité ?

Il est préférable pendant un certain temps de conserver deux sujets possibles. Une fois ceux-ci déterminés, le candidat peut commencer à travailler la structure de son texte. Quelles idées clés pourra-t-il mettre en avant ? Celles-ci sont-elles pertinentes au regard de la question et dans le contexte du concours ? Il faut des idées fortes, des arguments solides, puisés dans ses connaissances scolaires et extrascolaires.

Le sujet qui semble le plus porteur d’idées pertinentes sera conservé. Une priorisation des idées permettra de concevoir un plan construit sur les idées-forces qui seront développées dans le texte.

Peaufiner ses capacités de rédaction

La rédaction n’est pas la partie la plus facile. Même si vous disposez d’un plan solide et d’arguments pertinents, l’expression écrite requiert beaucoup de concentration et une maîtrise de l’orthographe et de la grammaire.

Ne vous embarquez pas dans des phrases trop longues, avec de nombreuses incises. Préférez la clarté d’une phrase avec un seul complément. Équilibrez vos différentes parties, le texte n’est pas très long, entre 350 et 500 mots environ. Ne gaspillez pas votre contenu, optez pour une densité de pensée.

Soyez très vigilant à l’orthographe. Relisez-vous, reprenez le dictionnaire si besoin : souvenez-vous qu’un examinateur va voir défiler des centaines de textes de qualité sous ses yeux. Une faute d’orthographe attire l’attention, négativement, et peut vous coûter le point qui fait la différence !

Au Cours Thalès, pendant nos stages de préparation à l’admission Sciences Po Paris, nos professeurs accompagnent les élèves dans l’écriture et la relecture de leurs écrits.

L’article « Modalités et sujets de Sciences Po Paris 2024 » a été publié originellement sur le site des Cours Thalès : Modalités et sujets de Sciences Po Paris 2024

Generated by Feedzy